Expérience

Création d'une unité mobile pour le soin précocissime

Dix-huit mois d'expérience auprès des bébés en souffrance et de leurs parents.

Enfant ou adolescent

Publié le

L’Unité mobile de dépistage et soins précoces pour bébés du CH Valvert a ouvert en janvier 2018 pour une première période de deux ans. Ce dispositif de soins novateur a été mis en place à titre expérimental sur un financement de l’ARS PACA qui s’intéresse à la pertinence de proposer des soins pluridisciplinaires immédiats et intensifs aux bébés qui présentent un risque de développer un trouble grave du développement. A ce titre, il s’inscrit dans le sillage des dernières recommandations de la HAS publiées en 20181.

Notre équipe est composée de Sabine Housseïni et Claire Manchon, psychomotriciennes, et Jill Petrignani, psychologue clinicienne, soutenue par la pédopsychiatre cheffe de service Dr Gaëlle Broder et Coralie Gaubert-Verneaux cadre de santé. La première année, nous nous sommes consacrées à l’accueil de vingt-et-un bébés de 0 à 18 mois et leurs familles venant du grand Marseille (Agglomération de Marseille, Pays d’Aubagne et de l’Etoile). Nous avons aussi mené différentes actions auprès de partenaires qu'il s'agissait de sensibiliser au repérage précocissime des signes d'alerte chez le bébé. Nous formons avec ces partenaires un nouveau réseau « Ville-Hôpital ».